Mois : août 2013

La politique et les catholiques de tradition

Le printemps français est un détournement du printemps arabe, formule apposée par les médias aux révoltes que les islamistes ont suscitées dans les « dictatures » de l’Afrique du Nord en 2012. Ce nom a été repris par certains opposants à la nouvelle loi sur le mariage homosexuel. Au printemps arabe correspondrait ainsi en France un printemps français. Ce qui frappe l’observateur attentif, c’est qu’il existe un lien entre Islam et printemps arabe qui se retrouve à un degré différent, quoiqu’essentiel, dans le printemps français.