Conférence de Mgr R. Williamson à Paris le 22/01/2014


21:27

« Le protestantisme, né au XVI ème siècle, est l’une des racines du mal moderne. Il a mis quatre siècles à mettre à genoux l’Église. »


21:29

« L’intelligence de l’homme moderne est comme une bouillabaisse, elle ne comprend plus la Vérité, elle nie l’existence de la vérité. »


21:31

« Les jeunes de la FSSPX ne comprennent pas le combat de Mgr Lefebvre. »


21:33

« Les trois aspects du même problème de fond : le naturalisme, le rationalisme et le libéralisme. »

« Les libéraux sont convaincus que toute vérité dépend de leur accord. »

« C’est l’arrogance de l’homme moderne. »


21:36

Mgr Williamson va maintenant s’appuyer sur l’encyclique Mirari vos de Grégoire XVI.


21:39

Mgr Williamson explique que le naturalisme est la négation du surnaturel dans la religion. Le rationalisme est une affirmation que la religion est une production de la raison et que toutes les religions se valent ; il mène en politique au communisme : « à l’homme qui crée son propre paradis ».


21:44

« On nage dans un monde d’erreurs, dans un flou de l’esprit, dans un refus de la doctrine. Pourtant, si vous jouez avec la vérité tout est fini ! »

Mgr W. propose l’exemple de l’avion : il faut bien respecter les règles de l’aérodynamique sinon c’est le crash.


21:50

« Les professeurs dans les universités modernes sont pires que les pornographes. On veut se libérer des principes élémentaires et on devient complétement fou. »


21:56

« C’est peut-être grâce au communisme qu’aujourd’hui il y a un regain de religion en Russie. »


22:00

Mgr Williamson expose les circonstances historiques entourant la publication de l’encyclique Mirari vos par Grégoire XVI.


22:03

Mgr W. explique : les éléments de désordre étaient déjà là dans l’Ancien Testament. C’est pour cela que le pape Grégoire XVI les cite abondement. Ce qui change aujourd’hui, c’est leur grande propagation.


22:07

« La judéo-maçonnerie conspire pour dominer le monde. C’est la guerre à Dieu ! »


22:10

En lisant Mirari Vos : « le pape voit l’avenir en voyant les principes déjà explicitement violés en 1832 (date de la parution de l’Encyclique) »


22:13

« Le pape suggère que le problème est dans l’Église puis passe dans le monde : « vous êtes le sel de la terre, et si le sel perd sa saveur etc. », si il n’y a plus de lumière ce sont les ténèbres. C’est d’abord dans l’Église. La Foi est à la base de tout. La Foi est la soumission de l’esprit à des vérités extérieures à l’esprit et posées par Dieu. »


22:17

« Vatican II, en changeant les mots, voulait changer le sens.

Pour contrer cette démangeaison, le pape signale que « tous les catholiques demeurent attachés au pape et soumis aux évêques ». »


22:21

« La liberté séduit. Comment ramener les catholiques à la réalité ? Il faut que l’Église soit rattachée au pape.

Est-ce que le bon pape Grégoire XVI pouvait dire autre chose ? »


22:21

« Ce monde moderne à fait chuter la tête de la Fraternité Saint Pie X. »


22:23

« Il y a un problème : si tout dépend du chef, le système est vulnérable quand on s’attaque au chef. »

« Toute la FSSPX est en danger. »


22:25

« Les lois de l’Église ne sont pas contraires au droit naturel ni soumises au pouvoir civil. » Il cite Libertas de Léon XIII.

« Léon XIII fait acte d’autorité, mais aujourd’hui l’autorité est fichue. Regardez le président de la République, il ridiculise sa fonction. »


22:27

Mgr W. explique : Le recours au pape, le recours à l’autorité, ne fonctionne plus, le monde est trop corrompu.


22:31

Mgr W. expose le problème du célibat des prêtres, puis les conséquences des fausses libertés. (Mirari Vos)


22:34

« Si la Foi se corrompt, tout fiche le camp. On ne peut rien vouloir qu’on ne connaisse d’abord. »


22:36

« L’Arabie Saoudite et Israël devraient seconder l’Église catholique, comme tous les États. »


22:39

« La liberté de l’erreur est un catastrophe depuis le début. »

« Il faut se détoxifier auprès des papes d’hier. »

« L’Église a toujours bruler les mauvais livres, dès le début. »

« Aujourd’hui, il y a bien une censure stricte qui s’exerce sur la presse et les librairies »


22:41

« La République moderne est fondée contre le nazisme et l’holocauste est un principe fondateur des Etats moderne. Dieudonné n’a donc pas le droit de se moquer des juifs, parce qu’il s’attaque aux fondements de la République moderne. »


22:44

« Il y a une censure stricte, une telle censure pour sauver les âmes est donc totalement légitime de la part de l’Église. »


22:49

« Lorsque Mgr Lefebvre est arrivé au séminaire, il pensait que la séparation de l’Église et de l’État était une chose normale. Il a appris cela dans les écoles de la République.

Beaucoup de ces erreurs tiennent aux officines des sociétés secrètes. Aujourd’hui, c’est la même FM qui complote pour le Nouvel Ordre Mondial.

Si le sang coule de nouveau, peut-être que les choses changeraient. »


22:53

« Les chefs actuels de la FSSPX ne comprennent pas le problème, ils n’ont pas compris le mal. Ce sont de braves petits : tout le monde il est beau, les Romains sont nos amis ».


22:56

Questions à la fin de la conférence : « Que pensez-vous de la déclaration des 45 prêtres ? »

Réponse : « C’est un exploit, parce que beaucoup n’osent pas, mais n’en pensent pas moins. Pour moi c’est un espoir, les prêtres doivent se déclarer pour la Vérité. Les chefs actuels de la FSSPX veulent le ralliement et ils pourchassent les braves. »


22:58

« Ces batailles d’internet dégagent la vérité. S’il n’y avait pas Internet, beaucoup de monde ne saurait pas les mensonges de Menzingen ou du 11 septembre par exemple. »


22:59

« La FSSPX est en train de se corrompre, il faut que des gens se lèvent. »


23:04

« Il faut des fortins de la foi, avec une autorité naturelle dans un chef, qui va au bout de sa grâce » Mgr W. s’étonne que Mgr L. ait réussi à fonder la FSSPX. Aujourd’hui ce serait impossible.


23:08

Un fidèle dans l’assistance pousse Mgr W. à refonder un séminaire avec sa grâce épiscopale.

Réponse : « Il n’y a pas assez de consistance dans la jeunesse. Il faut une relation entre élèves et enseignants. Autour de quoi s’unira-t-on pour fonder un séminaire aujourd’hui ? Si quelqu’un d’autre veut fonder un séminaire je l’encourage, mais moi je ne pense pas le faire. Je viendrai donner les ordres. »

« On est vraiment au bout du rouleau aujourd’hui. L’intelligence est morte. Mgr L. a recueilli les bribes qui restaient de l’Église, mais la catastrophe a 40 ans de plus maintenant. »


23:08

« La grâce suit la nature, et la nature est complétement pervertie. »


23:10

Commentaire de Stageiritès :

On sent que l’assistance aimerait voir Mgr W. faire quelque chose. Il y a une sorte de sentiment d’amertume et d’abandon dans la salle (à notre humble avis, bien sur, nous pouvons nous tromper)


23:16

Conférence terminée – FIN DU DIRECT